Ghana : Lutte contre le mariage précoce et forcé

 

 

Le mariage précoce et forcé est interdit par la loi au Ghana. Néanmoins, chaque 4e fille au nord du pays est marié avant d’atteindre la majorité. Lors d’une sensibilisation de la communauté à l’arrondissement de Tolon, les participants ont pris l’initiative et ont demandé de faire une séance de travail pour élaborer des lois complémentaires afin d’effectivement terminer ce fléau.

 

Notre partenaire PAORP-VWC a fait tout pour réaliser ce rencontre – avec succès ! Des autorités traditionnels et religieux de l’arrondissement, des représentants des groupes de femmes et de jeunes, des services décentralisés de l’Etat pour l’éducation, le social, l’administration communautaire, des enseignants et des paysans ont participé et contribué leurs idées.

 

Une première tâche, c’était de rassembler les défis actuels qui emmènent les parents à marier leurs filles précocement. Ensuite, les participants ont discuté des solutions possibles pour finalement élaborer une liste des propositions de lois. Ce complément juridique devrait aider à terminer cette pratique. La liste était envoyée aux autorités locales et sera ensuite publié.

Kinderrechte Afrika e. V.

Schillerstraße 16

D-77933 Lahr

 

Tel.: 07821/38855

Fax: 07821/985755

info[at]kinderrechte-afrika.org

 

Spendenkonto:

Sparkasse Offenburg/Ortenau

BIC: SOLADES1OFG

IBAN:

DE69 6645 0050 0076 0040 44

Druckversion Druckversion | Sitemap
© 2016-18 Kinderrechte Afrika e. V. - Zukunft für Kinder in Not. Das Kopieren und/oder die Verwendung von Bildern sowie anderen Inhalten dieser Webseite ist nur mit ausdrücklicher Zustimmung von Kinderrechte Afrika e. V. gestattet. La copie et/ou l'utilisation d'images et d'autres contenus de ce site web ne sont autorisées qu'avec le consentement explicite de Kinderrechte Afrika e. V. The copying and/or use of images and other contents of this website is only permitted with the explicit consent of Kinderrechte Afrika e. V.