Rentrée scolaire au Togo

Pour l’ONG CREUSET TOGO, « tant vaut l’école tant vaut la Nation »

 « Tant vaut l’école tant vaut la Nation » dit un adage populaire pour  résumer toute l’importance de l’éducation dans le développement d’une Nation. Une société qui veut évoluer doit d’abord penser à assurer une bonne éducation à ses enfants. 

 

C’est un constat largement partagé, les pays du tiers monde ont un niveau d’éducation très faible et c’est aussi dans cette partie du monde que les populations éprouvent plus de difficultés  pour  aller de l’avant, pour se développer et s’assurer un minimum de bien-être.

 

Il y a encore du chemin à faire sur le continent en matière d’éducation des populations notamment des enfants et des jeunes. Eduquer, enseigner, apprendre de nouvelles connaissances demeurent donc l’une des priorités dans nos pays où tout relève jusqu’ici de la fatalité !

 

Qui parle d’éducation,  parle d’apprentissage, de l’instruction c’est-à-dire de l’école. Elle reste le lieu par excellence pour se faire une nouvelle représentation du monde. « L'école, c'est le creuset où s'élabore l'avenir d'une génération. » Henri Rolland de Villarceaux, L'écolier (1840)

 

Bâtir une nouvelle génération c’est le but ultime de l’ONG CREUSET TOGO à travers ses actions en faveur des enfants porteurs d’espoirs pour un Togo nouveau.

 

Depuis longtemps, l’ONG s’est engagée en faveur des enfants dans la protection et la promotion de leurs droits. Notre pays le Togo a ratifié plusieurs textes et conventions internationaux qui reconnaissent à l’enfant comme à tout être humain le droit à l’éducation.

 

Tout enfant togolais a ainsi droit à l’éducation. Aucun enfant ne mérite d’être dans la rue où il est exploité. Aucun enfant togolais ne doit être  accusé de sorcellerie et jeté en pâture, mis à l’écart de la communauté alors que d’autres enfants sont dans les salles de classe recevant de nouvelles connaissances.

 

Nous nous sommes engagés dans cette voie afin que cette injustice ne soit plus vécue dans nos communautés. L'héritage le plus fructueux qu'on puisse laisser à un fils, c'est une solide éducation.

 

L’année  2015-2016, CREUSET a accompagné environ 207 enfants, 100 filles et 107 garçon démunis, victime d’abus, orphelins, etc. à l’école en apportant un soutien financier aux parents pour les coûts liés à la scolarisation de leur enfant.

 

A la fin de l’année scolaire, sur 70 enfants accompagnés qui ont passé le premier examen scolaire de leur vie (CPED), plus de 60 ont réussi.  Sur 50 candidats au BEPC, 35 ont été admis.

Sur le plan général, les enfants accompagnés (tous niveaux confondus) ont eu un taux de réussite de 85 %.  La plus grande fierté au cours de l’année scolaire 2015-2016 reste le jeune accusé de sorcellerie accueilli au centre KANDYAA et qui a décroché son Certificat d’Etude du Premier Cycle(CEPD).  En réinsertion dans son milieu de provenance à partir de la rentrée 2016, il sera suivi dans son milieu afin de lui éviter des rechutes. Son cas rappelle celui d’un autre enfant  qui a été rejeté par sa communauté pour sorcellerie mais qui a été réintégré au sein de l’école au cours de l’année scolaire 2014-2015. Plusieurs personnes, voire ses propres parents, doutaient que l’enfant puisse réussir mais en fin de compte il a été le premier du centre d’examen de sa région. Ces bons résultats nous encouragent à persévérer dans nos actions en faveur des enfants exclus de  nos communautés

Une nouvelle année s’annonçant, CREUSET TOGO avec l’appui de ses partenaires Kinderrechte Afrika et la Coopération Allemande, s’active pour apporter une fois encore son assistance à tous ces enfants afin que les efforts consentis depuis quelques années pour leur stabilisation ne tombent à l’eau. La réinsertion complète et efficace d’un enfant exige beaucoup de temps et de moyens.

 

A  deux semaines donc de la reprise des classes,  les parents « responsables » se souciant de l’éducation de leur progéniture sont déjà prêts.

 

Mais à côté, malheureusement, certains  enfants ne savent pas si au cours de cette prochaine rentrée scolaire ils pourront regagner les classes ou pas. D’autres, par manque de moyens, ont surement mis une croix sur l’école et ils ont pris la route du Nigeria et celle des grandes agglomérations pour aller servir soit de domestiques ou de vendeurs de rue comme il en existe un peu partout dans nos villes, un fléau que nous combattons depuis des années.  D’autres encore, à cause de certaines pratiques ou accusations de sorcellerie, vont être gardés dans les « couvents » et dans les cases des charlatans pour soit disant des séances de délivrance qui ne sont en réalité que des séances de torture.

 

Avec l’appui de ses partenaires, l’ONG CREUSET a contribué à éviter ce sort à des dizaines d’enfants au Togo. La place de l’enfant est à l’école et non dans la rue ou dans les champs de café. L’enfant a le droit d’aller à l’école et d’espérer une vie meilleure. L’éducation pour un enfant est comme l’eau d’une plante. Plus on investit dans l’éducation de nos enfants aujourd’hui meilleurs seront les résultats que  l’on engrangera pour perpétuer notre existence sur terre.

 

A CREUSET TOGO, c’est l’enfant d’abord !

Bleiben Sie informiert: Abonnieren Sie unseren

Kinderrechte Afrika e. V.

Schillerstraße 16

D-77933 Lahr

 

Tel.: 07821/38855

Fax: 07821/985755

info@kinderrechte-afrika.org

 

Spendenkonto:

Sparkasse Offenburg/Ortenau

BIC: SOLADES1OFG

IBAN:

DE69 6645 0050 0076 0040 44

Druckversion Druckversion | Sitemap
© 2016 Kinderrechte Afrika e. V. - Zukunft für Kinder in Not