Bénin : Les médiations familiales au niveau local pour promouvoir la responsabilité parentale

 

Titre du projet : Médiation familiale pour une responsabilité parentale assumée et un environnement familial et social plus protecteur des enfants

 

Lieu du projet : Bénin, dans les 14 communes des Départements Ouémé et Plateau

 

Période de mise en oeuvre : 1e octobre 2020 à 30 septembre 2023

 

Partenaire local : Espace Solidarité Global Bénin (ESGB)

Contexte du projet

Pendant l’accompagnement des enfants dans la rue, notre partenaire ESGB a constaté que les conflits parentaux et le manque de responsabilité parentale, en particulier en cas de séparation des parents, sont souvent à l’origine de la situation de détresse des enfants. À cela s’ajoute la méconnaissance des lois existantes en matière de protection de l’enfance et de responsabilité parentale.

 

Au cours d’une phase pilote, l’approche des médiations familiales a été testée afin de rétablir un environnement familial protecteur pour les enfants en détresse. Plus de 2.000 couples de parents ont cherché la médiation pour résoudre leurs conflits. Les évaluations montrent que cela a permis d’améliorer la situation de plus de 3.000 enfants.

 

Toutefois, la demande de médiations familiales est si forte que l’équipe du projet d'ESGB ne peut pas y répondre seul. De plus en plus, il y a eu aussi des demandes urgentes du département du Plateau, où il n’existe pas encore d’offre de médiation.

 

Le projet soutient la mise en place durable d’une offre de médiations familiales dans les 14 communes des départements d’Ouémé et du Plateau. Des acteurs locaux, qui ont déjà traditionnellement une fonction de médiation et de conseil au sein de leurs communautés (des autorités traditionnelles et religieuses, des travailleurs sociaux, des associations spécialisées), sont formés et accompagnés à cet effet.

Objectifs du projet

Objectif global : Promouvoir la responsabilité parentale et un environnement familial protecteur qui soutient le développement intégral des enfants.

 

Objectif du projet :  Les droits et le bien-être d’environ 10.000 enfants qui souffrent des conflits de leurs parents dans les départements du Plateau et de l’Ouémé sont protégés.  

 

Sous-objectifs :

  1. Dans les 14 communes des départements Ouémé et Plateau, il existe durablement des points de médiation qui aident les familles à assurer une protection suffisante des droits et du bien-être de l’enfant en cas de conflit.
  2. Dans les communes du projet, les droits de l’enfant ainsi que les obligations légales d’une parenté responsable sont connus.
  3. 2.300 enfants en situation de détresse suite aux conflits parentaux bénéficient d’un accompagnement adéquat leur permettant de surmonter leur traumatisme et de se stabiliser. (2.000 en milieu ouvert et 300 dans le centre de La Passerelle)
  4. Le partenaire local est durablement renforcé dans son indépendance financière, notamment pour le fonctionnement du centre de protection d’enfants La Passerelle.

Groupes cibles

  • 300 jeunes filles qui ont été victimes de mauvais traitements ou de violences (sexuelles) à la suite de conflits parentaux
  • 2.000 enfants qui ont perdu le contact avec l’un des parents
  • 5.000 couples de parents en situation de conflit (10.000 personnes) et au moins
  • 10.000 enfants de ces couples
  • 140 parents seules chefs de famille, particulièrement des mères
  • 56 médiateurs locaux
  • 56 représentants des communautés religieuses, des autorités traditionnels et religieux
  • 168 représentants des services publics décentralisés
  • 28 responsables d’organisations de la société civile
  • 28 associations d’artisans communaux/associations professionnelles
  • 243 membres de comités locaux de protection d’enfants
  • 70 responsables élus et leurs conseillers (chefs de quartiers)
  • 10 animateurs de 5 stations radio

Principales activités du projet

  • Formation des médiateurs locaux, création des centres de médiation et suivi des acteurs formés dans la mise en œuvre de la médiation familiale
  • Partage d’expériences entre les médiateurs et avec les services sociaux de l’État
  • Formalisation des accords de partenariat avec les services de l’État
  • Publication d’un manuel sur les droits de l’enfant en français facile et en langues locales; réédition du manuel de responsabilité parentale dans deux langues locales
  • Organisation d'actions de plaidoyer et de sensibilisation, production d’émissions radiophoniques
  • Création et formation de comités locaux de protection d'enfants dans les communes
  • Coopération avec les associations locales pour aider 140 parents seuls chefs de famille à démarrer des activités génératrices de revenus 
  • Accueil et accompagnement médicale, psychosocial et juridique des enfants (filles) dans le centre de La Passerelle
  • Appui des enfants pour la scolarisation ou une formation professionelle
  • Réinsertion familiale et suivi des enfants
  • Augmentation des activités agricoles d’ESGB pour l’autosuffisance du centre et la formation des grandes filles
  • Équipement d’une salle de formation et de 3 chambres à louer

Financement

Coût du projet :  610.500 Euros

 

Partenaires financiers :

  • La Coopération allemande (BMZ)
  • Sternstunden e. V.
  • ESGB et Kinderrechte Afrika e. V. (dons)
  • Et vous ? Soutenez ce projet important avec un don !

Faire un don pour ce projet.

(Sujet Bénin, médiations familiales)

Image en tête : Des enfants au Bénin vont à l'école. Il est un des objectifs de la médiation familiale de permettre aux enfants d'aller à l'école. Les enfants ont droit à l'éducation et la formation. ©  ESGB

Spendenkonto:

Sparkasse Offenburg/Ortenau

Kinderrechte Afrika e. V.

BIC: SOLADES1OFG

IBAN:

DE69 6645 0050 0076 0040 44

Kinderrechte Afrika e. V.

Schillerstraße 16

D-77933 Lahr

 

Tel.: 07821/38855

Fax: 07821/985755

info[at]kinderrechte-afrika.org

Druckversion Druckversion | Sitemap
© 2016-20 Kinderrechte Afrika e. V. - Zukunft für Kinder in Not. Das Kopieren und/oder die Verwendung von Bildern sowie anderen Inhalten dieser Webseite ist nur mit ausdrücklicher Zustimmung von Kinderrechte Afrika e. V. gestattet. La copie et/ou l'utilisation d'images et d'autres contenus de ce site web ne sont autorisées qu'avec le consentement explicite de Kinderrechte Afrika e. V. The copying and/or use of images and other contents of this website is only permitted with the explicit consent of Kinderrechte Afrika e. V.