Participation des enfants pour la paix et la stabilité politique au Cameroun

 

 

 

Nom du projet : Les enfants acteurs de dialogue pour la paix, la stabilité et le vivre ensemble dans l’Extrême-Nord du Cameroun

 

Région d’exécution : Extrême Nord (communes de Mora, Kousséri, Waza, Tokombéré, Mokolo, Koza, Maroua, Yagoua)

 

Durée : 01/01/2017 – 31/12/2020

 

Partenaire local : ALDEPA (Action Locale Pour un Développement Participatif et Autogéré)

Situation au départ

Dans un environnement camerounais où l’intégrisme religieux, le terrorisme et le recul des valeurs patriotiques font le lit des violences et des injustices de toutes sortes, la paix, la stabilité et la sécurité sont le vœu de chaque citoyen, soucieux de son bien-être et de l’épanouissement des siens. Ceci est d'autant plus vrai que malgré les dispositions sécuritaires prises par l'Etat et des alliances inter-états renforcées par les appuis de pays amis, les attaques des terroristes ne sont pas jugulées.

 

Les initiatives fortes des jeunes et des enfants comme moyen de prise de conscience et apprentissage de la citoyenneté afin de faire un contrepoids patriotique à ces ennemis venant de l'intérieur du Cameroun restent encore insuffisantes. C’est pour cette raison que le présent projet apporte une contribution dans le sens d’une promotion de l’implication responsable des jeunes à la construction d’un environnement de paix et de stabilité qui favorise un vivre ensemble pacifique.

 

Résignés à leur sort pour certains, révoltés pour d’autres, nombreux sont les jeunes qui développent la violence et/ou se laissent prendre à l’appât du gain facile comme moyen de se faire entendre ou pour gagner leur vie. Ils croient aveuglement aux promesses des terroristes et se laissent embrigader. Ce projet se veut être une autre réponse à des frustrations ; une occasion pour eux de se former et de s’outiller pour prendre part activement à la gestion de la chose publique, de découvrir des modèles d'auto-développement et de participation à la construction de leur vie et de leur communauté. Le projet sera aussi l’occasion pour les populations cibles de résister aux clivages entre les personnes de religions, de cultures ou de générations différentes en instituant des espaces de dialogue et de coopération, propices à une cohabitation pacifique basée sur le respect et l’acceptation de la différence. Le fruit de la justice étant la paix, les actions permettront à des leaders jeunes d’émerger et de se positionner comme portes paroles de leurs pairs. Les actions permettront également aux jeunes de mieux résister aux tentations d'actes d'incivisme ou d’enrôlement et aux parents de mieux assurer leurs responsabilités dans l'encadrement de leurs enfants pour qu'ils ne dérapent pas, voire qu’ils soient des leaders porteurs de changement pour leur pays.

Objectifs du projet

Promouvoir l’implication responsable des enfants à la construction d’un environnement de paix et de stabilité propice au vivre ensemble et à leur participation active à la vie publique.

 

En particulier, il s’agit de :

  1. Développer et rendre opérationnels des mécanismes endogènes de dialogue pacifique interreligieux, interculturel et interrelationnel pour la paix et la stabilité au sein des communautés,
  2. Promouvoir le leadership jeune pour une citoyenneté responsable et respectueuse de l’autre et du bien public.
  3. Susciter et renforcer la participation citoyenne des jeunes pour une meilleure influence des politiques et actions publiques.

Groupes cibles

Cibles directs :

  • 15.000 enfants et jeunes, plus précisément les enfants en manque de repères, les enfants victimes ou exposés aux violences / discriminations/ déplacés internes victimes de traumatisme/ exposés à l’enrôlement ou anciens enrôlés, Les familles des enfants victimes ou anciens enrôlés, les leaders des groupes de jeunes et d’enfants

 

En tant qu’intermédiaires :

  • 5.000 parents
  • 1.000 enseignants du système éducatif formel et non formel
  • 500 leaders traditionnels et religieux
  • 300 forces maintien de l’ordre et magistrats

Résultats attendus

  1. Des espaces structurés de dialogue et de coopération entre les groupes d’enfants de religions et de cultures différentes ainsi qu’avec les adultes existent et sont fonctionnels.
  2. Les enfants exposés ou victimes de violences ou de discrimination, d’exactions ou d’enrôlement dans les groupes extrémistes sont accompagnées et réhabilités.
  3. Les jeunes s’organisent dans les communautés et se positionnent comme des acteurs de paix et d’un vouloir vivre ensemble.
  4. La participation citoyenne est connue, acceptée et pratiquée quotidiennement par les jeunes à travers des initiatives de contrôle citoyen de l’action publique locale.

Activités

  • Diverses actions de renforcement de capacités des leaders et groupes de jeunes en matière de protection de l’Enfant, de citoyenneté responsable, de paix, de tolérance, de règlement des conflits par la médiation et le dialogue, communication, plaidoyer, prise de parole dans les débats publics, stratégies, les outils et les mécanismes du contrôle citoyen de l’action publique…
  • Appui pour l’organisation, la structuration d’espaces de dialogue, de cadre de concertation entre jeunes et entre jeunes et adultes
  • Accompagnement des victimes d’intolérance, de déplacement des familles, d’enrôlement…et mise en place des centres d’informations
  • Appui aux initiatives/manifestations de paix, de dialogue et de participation citoyenne prises par les jeunes, organisation de forum et de concours de plaidoyer et aux activités d’auto emploi des jeunes
  • Organisation des rencontres de partage d’expériences et capitalisation des bonnes pratiques

Financement

Coûts : 718.505 Euro

 

Partenaires :

  • Commission Européenne
  • Kinderrechte Afrika e. V. (donations)

photo en tête : sketch de sensibilisation présenté par les enfants. © ALDEPA

Bleiben Sie informiert: Abonnieren Sie unseren

Kinderrechte Afrika e. V.

Schillerstraße 16

D-77933 Lahr

 

Tel.: 07821/38855

Fax: 07821/985755

info@kinderrechte-afrika.org

 

Spendenkonto:

Sparkasse Offenburg/Ortenau

BIC: SOLADES1OFG

IBAN:

DE 86 6645 0050 0000 0040 44

Druckversion Druckversion | Sitemap
© 2016 Kinderrechte Afrika e. V. - Zukunft für Kinder in Not