Ghana : Lutte contre le trafic et le mariage précoce et forcé des enfants

 

Région d’implémentation : Northern Region, Ghana

 

Période d’implémentation : 01/06/2019 – 31/05/2022

 

Partenaire local : PAORP-VWC (Pan-African Organisation for Research and Protection of Violence on Women and Children)

Situation au départ

Au nord du Ghana, 90% de la population vit dans les zones rurales. L’âge moyen est très bas. Moins d’un tiers de la population est alphabétisée et seulement 37% de ceux qui savent lire et écrire sont des femmes. Dans cette région, des pratiques culturelles néfastes, en particulier le mariage précoce et forcé, sont très répandues. Chaque quatrième fille dans la région du Nord de Ghana est mariée avant d’obtenir 18 ans. Cela entraine les exploitations sexuelles, les grossesses précoces, et la déperdition scolaire des filles – avec des conséquences graves.

 

Bien qu’il y ait des lois au niveau national contre le mariage précoce et forcé, des traditions et habitudes font que l’âge et le consentement des filles ne sont pas demandés avant le mariage. Des milliers des filles sont conséquemment déprivé des opportunités d’éducation, de formation ainsi qu’un avenir autonome.

Objectifs du projet

  • Dans les 4 arrondissements du projet, la population connait les droits de l’enfant et leur importance. Les acteurs compétents de l’Etat et de la société civile soutiennent activement la protection des enfants contre les pratiques néfastes, particulièrement la traite et le mariage précoce et forcé.
  • Des acteurs des médias ainsi que des jeunes formés savent comment sensibiliser davantage la population sur ces problématiques et la protection des enfants. 
  • Des enfants connaissent leurs droits fondamentaux et savent qu’est-ce qu‘ils peuvent faire pour protéger davantage ces droits.

Groupes cibles

Bénéficiaires directs :

  • 15.000 enfants des 4 arrondissements du projet
  • 4.000 parents

 

En tant qu’intermédiaires :

  • La populations des 4 arrondissements
  • 300 et autorités étatiques et civiles
  • 35 représentants des médias
  • 195 multiplicateurs et 40 volontaires
  • 120 membres des associations de parents et de professeurs, des directeurs d’écoles et des comités administratives des écoles

Activités principales

  • Création d’un radio communautaire et sensibilisation des populations à travers des émissions radiophoniques en langues locales.
  • Des évènements publics culturels où les enfants montrent les risques du mariage précoce et de la traite des enfants à travers le dance, le théâtre, les chansons etc.
  • Formation des autorités étatiques et civiles sur les mécanismes d’identifier et d’éradiquer les pratiques néfastes pour les enfants.
  • Sensibilisation des enfants sur leurs droits et les mécanismes de protection dans les centres d’éducation et des activités post- et périscolaires.
  • Collection et documentation des contes, fables et proverbes traditionnels, qui transmettent un message positif sur la protection des enfants en langues locales.
  • Publication d’un manuel sur le code de l’enfant en 3 langues locales.

Financement

Coûts du projet : 651.200.00 Euros

 

Partenaires financiers :

  • ­Ministère fédéral allemand de la Coopération Economique et du Développement (BMZ)
  • ­PAORP-VWC
  • ­KiRA (dons)

 

Faire un don pour ce projet. (Indiquer projet Ghana)

Spendenkonto:

Sparkasse Offenburg/Ortenau

Kinderrechte Afrika e. V.

BIC: SOLADES1OFG

IBAN:

DE69 6645 0050 0076 0040 44

Kinderrechte Afrika e. V.

Schillerstraße 16

D-77933 Lahr

 

Tel.: 07821/38855

Fax: 07821/985755

info[at]kinderrechte-afrika.org

Druckversion Druckversion | Sitemap
© 2016-18 Kinderrechte Afrika e. V. - Zukunft für Kinder in Not. Das Kopieren und/oder die Verwendung von Bildern sowie anderen Inhalten dieser Webseite ist nur mit ausdrücklicher Zustimmung von Kinderrechte Afrika e. V. gestattet. La copie et/ou l'utilisation d'images et d'autres contenus de ce site web ne sont autorisées qu'avec le consentement explicite de Kinderrechte Afrika e. V. The copying and/or use of images and other contents of this website is only permitted with the explicit consent of Kinderrechte Afrika e. V.