Actualités

Initiative communautaire de lutte contre le mariage précoce au Ghana

Le mariage précoce et forcé est interdit par la loi au Ghana. Néanmoins, chaque 4e fille au nord du pays est marié avant d’atteindre la majorité. Lors d’une sensibilisation de la communauté à l’arrondissement de Tolon, les participants ont pris l’initiative et ont demandé de faire une séance de travail pour élaborer des lois complémentaires afin d’effectivement terminer ce fléau.              lire la suite

Cameroun : Notre case, fondation solide d’une vie nouvelle 

 

Deux frères qui vivaient dans la rue ont construit leur maison.

Avec l'appui de notre projet, ils vont aussi à l'école.

Lire la suite

Développement des mentalités au Cameroun: Les jeunes musulmans et chrétiens renforcent le dialogue interculturel

« J’ai frappé, on ne savait même pas pourquoi, on a été éduqué comme ça. Quand je pense à tout ça aujourd’hui, j’ai honte de ce que j’ai fait avant. » - Le jeune est membre d’une association interreligieuse dans son village maintenant et s’engage personnellement pour le dialogue entre les religions et pour le vivre ensemble pacifique. On constate des grands progrès dans les mentalités depuis le début du projet à l’Extrême Nord du Cameroun.

Lire la suite.

Approvisionnement en électricité à la ferme au Togo

L'installation solaire à la ferme de notre partenaire CREUSET-Togo est terminée ! Les bâtiments sont maintenant éclairés pendant les heures de la soirée - un valeur ajouté important pour le personnel à la ferme et les jeunes qui y font leur apprentissage.

Défilé du 1e mai au Mali

Au jour du travail, notre partenaire malien GRADEM a initié une journée de plaidoyer des jeunes filles aide-ménagères pour la formalisation de leur emploi domestique au Mali. Près de 300 filles marchaient pour leurs droits en tant qu'employées.

 

Lire aussi les articles publiés dans les médias maliens:

Lutte contre les abus sexuels au Cameroun: Bilan de projet

Avril 2018:

Notre projet de lutte contre les abus sexuels et les discriminations sexistes au Cameroun prend fin ce mois. Notre chargée de projet Elisabeth Munsch accompagne le partenaire CIPCRE pour, ensemble, terminer les activités et évaluer les acquis des dernières années. Elle raconte:

 

"Les travaux de clôture du projet évoluent bien; j'ai aussi eu l'occasion de me rendre compte, lors de visites de terrain, de l'importance du "Code de Bonne Conduite" dans les établissements scolaires.

Les inspecteurs du primaire l'ont accueilli avec enthousiasme et se sont investi pour sa vulgarisation dans les établissements scolaires. La fiche de protocole de mise en œuvre leur a bien facilité le travail. Dans les établissements du primaire, il y a également eu un très bon accueil; enfants et adultes des communautés scolaires l'ont ratifié. Les fiches d'émargement et comptes rendus de mise en place des comités de suivi ont été remontés auprès des inspecteurs. Nous sommes en train de produire un rapport spécifique sur le sujet.

Je me rend compte qu'une telle action répond à des besoins évidents, mais personne dans les écoles ne savait comment s'y prendre pour créer un changement;  la dynamique fait l'unanimité parce qu'elle a été proposée clés en main... Enseignants, parents et enfants disent que les comportements ont changé: les filles ne se font plus embêter par les garçons, les enseignants surveillent mieux les récréations et les sanitaires, les châtiments corporels ont diminué. Des directeurs affirment qu'aucune fille n'a abandonné l'école en cours d'année.

Il est important d'introduire ce "Code de Bonne Conduite" contre les abus sexuels dans tous les établissements scolaires du pays. Des milliers d'enfants seraient ainsi mieux protégés, mais sans un financement spécifique pour une telle action, la diffusion ne sera pas faite..."

Voici un bilan du projet
Bilan projet RECAPE.pdf
PDF-Dokument [3.1 MB]

Revueil sur les droits fondamentaux des enfants travailleurs au Mali

Un recueil, qui explique de manière compréhensible les droits des enfants travailleurs au Mali, était publié au Mali.

 

Il était élaboré par 50 acteurs de l'Etat et de la société civile ainsi que des experts en droit et sert comme un outil pratique pour les acteurs de la protection des enfants, en particulier les filles aide-ménagères.

Nouvel engagement au Ghana

Avril 2018:

Après un examen intensif de partenariat – y inclut une visite sur place de notre président – nous avons commencé un projet pilote de lutte contre les mariages précoces et forcés avec le nouveau partenaire PAORP-VWC au nord du Ghana.

Mali : Véritable amélioration du statut des filles et de leur accès à l'éducation

Le projet « Amélioration du statut, de l’éducation et de la formation ainsi que des perspectives d’avenir des filles dans 58 villages de 5 communes rurales dans les régions de Ségou et Koulikoro 1.03.2015 – 29.02.2018 » prend fin. Elisabeth Munsch, chargée de projet accompagne l’équipe GRADEM pour la fin de l’évaluation externe et les travaux de capitalisation en vue de la clôture. Elle nous rapporte les principaux résultats.

La protection de la famille

Pour une meilleure protection de la famille, un nouveau livret, élaboré au Bénin par ESGB et son partenaire KiRA ainsi que les experts en droit, explique le cadre légal des responsabilités des parents avec des commentaires et recommandations pratiques.

Des traductions en Yoruba et Ouémé vont suivre afin de rendre ce guide accessible aux populations dans nos zones de projet.

Voir le document

Rencontre extraordinaire au Cameroun:

Nos partenaires échangent des expériences

Au rencontre sud-sud en novembre 2017, nos partenaires africains ont eu l'occasion extraordinaire de se connaitre et d'échanger des problématiques et les approches différents dans la protection des enfants.

Lire la suite

Cameroun : « Nous avons aussi la chance d’aller à l’école »

Aminatou* et Jeanne* sont deux fillettes âgées de 4 et 5 ans accompagnant leurs mères en détention depuis 3 ans. Dès leur arrivée dans le quartier féminin de la prison, elles ont participé aux activités d’éveil ... Depuis leur scolarisation, le retour de l’école des fillettes est un grand moment de joie dans le quartier féminin ...

Lire la suite

Cameroun : « Je suis fier du métier que j’ai choisi »

Paul, 17 ans, a passé un an et demi en prison.  Pour sa réinsertion professionnelle il a choisi la couture et a été placé en apprentissage pendant un an dans un atelier de couture tenu par Mr Oumarou.

Lire la suite

Echappées des geoles des terroristes

 

L'Extrême Nord du Cameroun est frappé par des attaques régulières de terroristes.

Lisez l'histoire d'une fille, qui a été enlevée par un groupe extrémiste.

Mali : Ensemble pour la protection des aide-ménagères mineures

Le 26 et 27 octobre, environ 50 acteurs de l’Etat et de la Société civile, responsables ou engagés pour la protection des enfants travailleurs, se sont réunis à Bamako pour s’approprier des bases légales régissant le travail des enfants et notamment des jeunes filles aide-ménagères mineures, et pour identifier ensemble de bonnes pratiques pour leur meilleure protection. Lire la suite

Cameroun : Ces héros discrets du quotidien

 

Lisez l'histoire de Sophie, coiffeuse et personne relais engagée pour la promotion des filles dans sa commune.

Journée internationale de la jeune fille célébrée en 2017 au Benin

Samedi 13 octobre, célébration inter ONG à Bonou (commune de l’Ouémé) de la JIFI -

une occasion de choix pour accentuer la sensibilisation des communautés sur la situation des filles.

Tous les acteurs institutionnels membres du Comité Communal de Protection des Enfants ont sensibilisé contre le mariage précoce et autres violences faites aux filles. La manifestation a débuté par une marche sécurisée par la Brigade de gendarmerie qui a abouti dans la cour de l’école d’Affamè devenu à cette occasion, carrefour de protection des enfants. Action Plus, CIPCRE-Bénin, Borne Fonden, ESGB, Mairie, Centre de Promotion Sociale, Mme Roubatou Allassane (directrice départementale des affaires sociales et l’Ouémé), Mme Elisabeth Munsch (chargée des projets de Kinderrechte Afrika e.V) ont donné diverses allocutions (voir photo) tandis que les enfants ont présenté des chants, danses et sketchs pour faire reconnaitre leurs droits et demander leur protection aux adultes. La manifestation s’est terminée par un Quizz faisant appel aux connaissances des enfants et une remise de fournitures scolaires aux enfants vulnérables de la commune et de prix aux gagnants.

Ordre de Mérite de la République Fédérale d'Allemagne pour Horst Buchmann

La croix fédérale du Mérite était accordée à notre président et fondateur Horst Buchmann par le président de la République allemande. Les crédits lui ont été remis à Lahr par le secrétaire d'Etat Volker Schebesta le 8 septembre 2017. Ses engagements personnels et en tant que leader de Kinderrechte Afrika e. V. (KiRA) pour le bien-être des enfants étaient honorés à cette occasion.

La croix du mérite est attribuée aux citoyens nationaux et étrangers pour les services politiques, économiques, sociaux, de bienfaisance et intellectuels. C'est le seul prix de mérite général en Allemagne et donc la plus haute reconnaissance que la République a à offrir pour le mérite du bien commun. Une contribution financière n'est pas liée à l'attribution de l'Ordre du mérite.

Le ministre Dr. Gerd Müller en échange avec KiRA

Le 29 août, nous avons rencontré le ministre allemand de la Coopération et du Développement Dr. Gerd Müller. Dans une discussion avec 3 initiatives de notre région, le ministre a présenté ses priorités pour la coopération avec les Etats africains. Notre directeur exécutif Andreas Böning a présenté aux participants notre coopération avec le ministère depuis 2011 ainsi que des approches innovantes dans nos projets actuels.

Guide de Droits de L'Enfant en 7 langues locales du Togo

Avec nos partenaires au Togo, Mali, Benin et Cameroun, nous préparons des guides pratiques de traduction des Droits de l'Enfant en langues vernaculaires et adaptée au contextes culturels.

 

Pour le Togo, le guide est déjà prêt en Francais facile ainsi qu'en 7 langues locales. Il est disponible ici. Pour chaque langue, il existent également des éditions séparées.

Notre accompagnement et suivi de projets

Nous travaillons avec des partenaires locaux africains pour élaborer, développer et mettre en oeuvre nos projets.

 

Ceci néccessite un accompagnement proche de chaque projet. Notre chargée de projets Elisabeth Munsch explique dans l'interview, qu'est-ce que ça veut dire, exactement.

Mobilisation sociale pour les droits des aide-ménagères

Samedi 1er juillet, le GRADEM a organisé avec ses partenaires et notamment le Parlement des Enfants et les mouvements d’enfants (amis des KIZITO, scouts et jeunes pionniers, …) une grande mobilisation sociale pour les droits des aides ménagères. Cette manifestation a été relayée par 3 chaines TV, 3 radios et 2 journaux. De nombreux appels et réactions positives venant de tout le pays sont enregistrés suite aux diverses diffusions.

lire la suite

11 mai 2017: Rapportage sur les enfants dits sorciers sur France24

France 24 rapporte des enfants dits sorciers au Togo et de l‘engagement de notre partenaire CREUSET pour ces enfants.

Vue le caractère délicat de ce sujet, il n’est pas facile de combattre ce phénomène et CREUSET se met en danger réel pour accompagner ces enfants. Peu à peu, un voit une évolution des esprits et de comportements, surtout grâce aux actions de CREUSET et ces partenaires.

Attention, les images et témoignages dans le rapportage peuvent être choquants !!

Succès exceptionnel au niveau juridique: libération de 24 enfants soupçonnés de terrorisme au Cameroun

Grâce à une demande en procédure d'Habéas Corpus introduite par l’avocat mandaté par ALDEPA et le soutien des membres de la plateforme des acteurs de la justice juvénile créée à Maroua, 23 enfants soupçonnés d’être associés aux groupes d’insécurité et en détention depuis 2014 et 2015 ont été libérés les 29 et 30 mars 2017 par le tribunal. Cette décision est une première et constitue un succès exceptionnel.

Lire la suite

Formation de médiateurs spécialisés au Bénin

Les médiateurs de notre partenaire ESGB au Bénin ont profité d’un renforcement de capacités du 22 au 23 mars 2017. Dans notre projet avec ESGB, parmi les activités qui seront mises en oeuvre, il y aura entre autres activités des médiations spécifiques pour 1000 couples parentaux en cours de séparation. L’animation d’une médiation de ce type exige des savoir-faire mais aussi et surtout des savoir être vus le poids de la culture et la délicatesse du sujet à aborder. Ce premier module a posé les fondamentaux nécessaires pour aider les parents à mieux se comprendre mutuellement, ouvrant ainsi la voie à une meilleure tolérance mutuelle pour le bien des enfants.

Charte de Bonnes Pratiques contre l'abus sexuel imposé dans les établissements d'enseignement primaire au Bénin

Un an après l'institutionnalisation d'une « Charte de Bonnes Pratiques » contre l'abus sexuel et l'exploitation sexuelle dans les établissements scolaires secondaires du Bénin, un tel code de conduite est également imposé aux écoles primaires. Le Ministère des Enseignements Maternel et Primaire a adopté l'arrêté n° 299. Mais il reste le grand défi de son implémentation effective dans tous les établissements scolaires.              Lire la suite

Notre Partenaire CREUSET rapporte de la visite de Horst Buchmann au Togo

"Attaché à la cause humanitaire depuis son jeune âge, Horst BUCHMANN Président de Kinderrechte Afrika  (KiRA) continue de parcourir le continent africain pour apporter sa modeste contribution à l’amélioration du sort des enfants en difficulté. Il  vient de passer une dizaine de jour dans le nord du Togo, un pays qu’il connait  depuis plus de 45 ans."

 

Lire la suite

Etude sur l'exode précoce à l'Extrême-Nord du Cameroun

Beaucoup d'enfants des zones rurales de l'Extrême-Nord du Cameroun partent en ville ou aux champs pour y gagner de l'argent pour leur scolarisation. Mais l'exode précoce des enfants est fortement lié avec l'exploitation et la traite des enfants. Selon une étude micro-trottoir réalisée en octobre 2016 sur un échantillon de 300 personnes, l’exode précoce des enfants est un fait récurrent et culturel qui n’est pas perçu comme un réel problème. Des enfants très jeunes continuent de partir, même si les adultes semblent connaitre les dangers qu’ils encourent.

Lire la suite sur le site du projet

Etude sur le profil des enfants victimes d'abus et d'exploitation sexuelle au Cameroun

Notre partenaire CIPCRE au Cameroun a analysé le profil des enfants victimes de violences sexuelles que le CIPCRE a accompagné depuis 2015 pour identifier les situations et les milieux à risque. Parmis les 468 enfants pris en compte dans cette étude, s’il est clair que les filles sont majoritaires, il n’y a pas de spécificité nette de la victime d’abus sexuel. L’enfant de tout milieu peut être victime. Le très jeune enfant peut déjà être une cible pour les abuseurs. La plupart des abuseurs se trouve dans le milieu proche de l’enfant et est connu de lui. L’acte subi laisse des séquelles aussi bien physiques que mentales importantes chez les enfants victimes qui étaient préalablement épanouis et en bonne santé.

Lire plus sur le site du projet.

Démarrage du projet dans l'Extrême-Nord Cameroun

 

Du 24 au 31 janvier 2017, une partie de l’équipe ALDEPA et Elisabeth Munsch ont travaillé ensemble pour un bon démarrage du projet : Les enfants acteurs de dialogue pour la paix, la stabilité et le vivre ensemble dans l’Extrême-Nord Cameroun. Ce projet novateur est un grand défi pour ALDEPA et KiRA.

Lire la suite

Succès des coopératives au Mali: Elisabeth Munsch rapporte de sa mission en novembre 2016

Quand les coopératives villageoises suscitent l’engouement de leurs adhérents :

 

44/52 villages accompagnés dans le cadre de notre projet au Mali ont créé leur coopérative dans le but de faciliter la scolarisation de leurs enfants et de prévenir l’exode précoce des filles. La réunion mensuelle est devenue un moment de joie, de concertation et de dialogue où chacun constate que la vie au village est devenue meilleure. Lire, ce qui a changé pour les filles et leurs familles dans les villages participants.

Togo: « Bruno, Alidou, Alphonse et les enfants en action. Quelle joie ! Vous ne pouvez pas l’imaginer. »

La nouvelle ferme de notre partenaire au Togo (CREUSET) porte des fruits. Elle contribue à l'alimentation des enfants au centre de protection de CREUSET et permet à l'ONG de générer des revenus pour leur accompagnement. Les enfants et les membres d'équipe s'engagent avec enthousiasme.

Lire la suite

Former pour mieux protéger : le CIDT du GRADEM noue avec le succès !

Elles sont 6 jeunes aides ménagères à avoir rejoint, ce 11 novembre 2016, les 64 aides ménagères initiées au travail domestique par le GRADEM dans son Centre d’Initiation au Travail Domestiques des jeunes filles aide-ménagères (CIDT) ouvert depuis avril 2016.

Venues de villages, précocement déscolarisées, ces jeunes filles sont venues gagner leur vie à Bamako.

Lire la suite

Pour la vulgarisation du Code de l’enfant au Bénin : le ReSPESD Ouémé-Plateau forme ses membres

Le vendredi 14 octobre 2016 au Bénin, le Réseau des Structures de Protection des Enfants en Situation Difficile (ReSPESD) a procédé au siège de notre partenaire CIPCRE-Bénin, à la formation de ses membres relevant des coordinations départementales de l’Ouémé et du Plateau. Au total, 41 personnes (dont 17 femmes)
représentant 20 ONG (16 de l’Ouémé, 3 du Plateau et 1 de l’Atlantique) ont
renforcé leurs capacités sur le nouvel instrument juridique, sous la conduite
andragogique du magistrat Antoine YEHOUENOU, Juge des Mineurs au Tribunal
de 1ère Instance de 1ère Classe de Porto-Novo et grâce au soutien financier de SOS
Villages d’enfants.

Lire la suite :
Vulgarisation du Code l'Enfant au Bénin [...]
PDF-Dokument [149.0 KB]

Pour l’ONG CREUSET, « tant vaut l’école tant vaut la Nation »

En 2015-2016, notre partenaire togolais CREUSET a accompagné environ 207 enfants, 100 filles et 107 garçon démunis, victime d’abus, orphelins, etc. à l’école en apportant un soutien financier aux parents pour les coûts liés à la scolarisation de leur enfant.

 

A la fin de l’année scolaire, sur 70 enfants accompagnés qui ont passé le premier examen scolaire de leur vie (CPED), plus de 60 ont réussi. Sur 50 candidats au BEPC, 35 ont été admis.

 

Sur le plan général, les enfants accompagnés (tous niveaux confondus) ont eu un taux de réussite de 85 %.  La plus grande fierté au cours de l’année scolaire 2015-2016 reste le jeune accusé de sorcellerie accueilli au centre KANDYAA et qui a décroché son Certificat d’Etude du Premier Cycle(CEPD). 

Lire la suite

« A quand la fin des enfants accusés de sorcellerie au Togo ? »

se demande notre ONG partenaire CREUSET au Togo. « La problématique des enfants accusés de sorcellerie continue de faire des victimes au Togo. Dans la région Centrale, nombreux sont les enfants victimes de diverses violences. Ces enfants sont la proie des adultes notamment des charlatans se disant capables de les exorciser du mal qui les possède. On rencontre de plus en plus d’enfants accusés de sorcellerie sur les sites de charlatan-guérisseurs ou dans la rue, » explique CREUSET.

Lire l'histoire d'une fille (11) accusée de sorcellerie sur notre site du projet.

Initiation des enfants du centre Kandyaa au Togo en couture

atelier de couture au centre de CREUSET Togo Où et comment mettre l’huile sur la machine

Après le processus du recrutement, le couturier styliste d’est installé le 20 Août 2016.

L’idée d’incorporation d’un atelier de couture au centre de transit KANDYAA trouve déjà sa raison d’être dès le premier jour de démarrage des activités avec les mineurs. Ce fut un engouement pour chaque enfant de s’essayer à toucher à quelque chose lors de cette séance présentative.

Au cours de cette première séance  de prise de contact, les mineurs du centre KANDYAA ont échangé avec le couturier styliste sur les outils de base et  leurs rôles dans l’apprentissage de la couture.

Il s’agit de : la machine, le mètre, l’aiguille à main, le fil à coudre, l’huile à machine, les ciseaux, la canette, le port canette…

Les mineurs ont eu entre autres à apprendre comment mettre le fil dans l’aiguille puis bloquer à travers un nœud qu’ils nouent.

Ensuite ils se sont livré à de petits exercices notamment  comment faire l’ourlet, placer un bouton sur un habit, et manipuler la machine.

Le styliste a eu à préciser qu’on met de l’huile à machine au niveau du couloir et du port canette pour éviter la rouille.

Pour manipuler la machine à t-il préciser, on tourne la tête en pédalant simultanément.

atelier de couture CREUSET Togo Comment placer le fil sur une aiguille à main
atelier de couture au centre de CREUSET Togo Comment placer un tissu sur la machine
atelier de couture au centre de CREUSET Togo l’ourlet

Ces héros discrets du quotidien

 

 

 

Falimatou et Daniel s'engagent au Cameroun pour la cause des enfants.

Lire la suite.

Journée de l'enfant Africain (16 juin)

Lors de la journée mondiale de l'enfant Africain (16 juin), nos partenaires ont fêté avec des enfants et des populations locales. C’était l’occasion de sensibiliser les gens pour les intérêts de l’enfant et de remercier les partenaires pour leur soutien. Les enfants ont activement participé à cet évènement.

Inauguration du centre KANDYAA à Sokodé, Togo.

dernières préparations avec les enfants

Le centre de protection d'enfants KANDYAA ce qui signifie "protecteur" a été inauguré le 24 mai 2016 à Sokodé. les activités de notre partenaire CREUSET-Togo et les installations innovantes d'alimentation en énergie solaire du centre ont été présentées à cette occasion.

 

Notre président Horst Buchmann et un membre de notre association (Klaus Sänger) ont assisté aux festivités.

 

Un reportage est passé au journal télévisé togolais. Et voici un film plus long.

 

Ou lire l'article de CREUSET.

Clôture et démarrage des projets au Cameroun

Activités sportives à la prison de Mokolo

Marthe WANDOU, coordinatrice de notre ONG partenaire ALDEPA, nous a rendu visite à Lahr du 3 au 4 mars 2016. Lors de ce rencontre nous avons abordé :

  • la clôture du projet au profit des enfants privés de liberté et des enfants de la rue (fin mars 2016) et
  • les plannifications du projet consécutif, pour le démarrage en mai 2016. Ce projet est financé à 75% par le BMZ. Des fonds complémentaires privés doivent encore être trouvés.

Nous cherchons encore des partenaires financiers pour ce projet de lutte contre l'exploitation économique, la traite des enfants et le recrutement des enfants par Boko Haram ainsi qu'au profit des mineurs privés de liberté, les petits enfants en prison avec leurs mères et les enfants de la rue.

Formation juridique pour la protection des droits des aides-ménagères mineures au Mali

Des enfants travaillants sont protégés par des textes de loi maliens et internationaux. Afin de rendre effective cette protection, notre ONG partenaire au Mali (GRADEM) et notre juriste Katja Zug ont organisé une formation pour des acteurs étatiques et de la société civile fin mars 2016 à Bamako.

 

La formation a marqué le démarrage de notre nouveau programme commun au profit des mineures aides-ménagères au Mali. Ce programme est composé par des projets complémentaires avec le soutien financier de la Commission Européenne et du BMZ (Ministère Allemand du Développement Economique et de la Coopération).

 

Lire l'article publié sur MaliActu.net.

"Trop c'est trop": 44 enfants victimes de trafique au Togo

Dans la nuit du 23 au 24 janvier 2016, l’animateur de notre partenaire CREUSET-Togo à Bassar a été saisi par le Commandant de Brigade de Bassar relativement à 18 mineurs victimes de trafic. 44 enfants victimes de trafic étaient reférés à l'ONG en deux semaines.

Lire la suite

Demarrage du projet au profit des filles ménagères au Mali

Janvier 2016 : le projet présenté par KiRA avec son partenaire malien GRADEM à la DUE au Mali a été retenu, le contrat signé pour un démarrage au 1er Janvier 2016. Ce projet s’intègre dans un vaste programme de protection des filles et de promotion de leur statut, localisé à la fois à Bamako et dans les régions de Fana et Ségou.

Lire la suite

Togo: Bilan des Activités 2015

Durant les 12 derniers mois, toutes les activités planifiées ont été réalisées dans un climat politique et administratif perturbé par les revendications syndicales des travailleurs pour l’amélioration des conditions de vie et de travail et surtout l’échéance électorale d’avril 2015.

Lire la suite

Benin: Code de Conduite aux établissements scolaires

L’Arrêté portant institutionnalisation de la Charte de Bonnes Pratiques pour la protection des élèves contre les abus sexuels a été signé le 17 décembre 2015. La Charte s’impose donc maintenant dans tous les établissements secondaires d’enseignement général, professionnel ou technique.

Lire la suite

photo en tête : des femmes discutant les demarches pour augmenter la scolarisation des filles dans leur commune. © Elisabeth Munsch/ KiRA

Kinderrechte Afrika e. V.

Schillerstraße 16

D-77933 Lahr

 

Tel.: 07821/38855

Fax: 07821/985755

info[at]kinderrechte-afrika.org

 

Spendenkonto:

Sparkasse Offenburg/Ortenau

BIC: SOLADES1OFG

IBAN:

DE69 6645 0050 0076 0040 44

Druckversion Druckversion | Sitemap
© 2016-18 Kinderrechte Afrika e. V. - Zukunft für Kinder in Not. Das Kopieren und/oder die Verwendung von Bildern sowie anderen Inhalten dieser Webseite ist nur mit ausdrücklicher Zustimmung von Kinderrechte Afrika e. V. gestattet. La copie et/ou l'utilisation d'images et d'autres contenus de ce site web ne sont autorisées qu'avec le consentement explicite de Kinderrechte Afrika e. V. The copying and/or use of images and other contents of this website is only permitted with the explicit consent of Kinderrechte Afrika e. V.